TAILLE DE L’ERABLE DU JAPON

Cet article a pour but de donner les bases de la taille « à la japonaise » des érables.

Commençons par une taille simple. Vous avez acheté et planté en automne un bel érable japonais, par exemple un acer ‘Senkaki’ dont le bois rouge vous a séduit. Avant le printemps, l’heure est venue d’une première taille.

Comment procéder ?

L’objectif est d’aider l’arbre à pousser de manière équilibrée ce qui révèlera sa beauté aux fils des ans. Dans le cas qui nous occupe,  nous souhaitons lui donner une forme très naturelle, juste un coup de pouce pour le rendre plus harmonieux. En effet, nous sommes dans cette partie du jardin dans un espace de détente destiné à accueillir une pelouse et non pas dans le jardin japonais proprement dit. Pour ceux qui seraient intéressés à découvrir ce jardin terminé en détails, c’est ici.

Voici ci-dessous, une vidéo dans laquelle Michel Farris, chef jardinier des jardins Albert Kahn vous montre les principales étapes de la taille, suivie d’une récapitulation des principaux points.

TAILLE ERABLE DU JAPON SENKAKI

Récapitulons :

Première étape : Observer l’arbre en ayant à l’esprit les objectifs :

– Mettre en valeur le tronc de l’arbre et sa structure

– Aller vers un arbre évasé, ouvert et simplifié, dont la ramure est équilibrée dans tous les sens

Deuxième étape : Les choses à faire sans état d’âme :

– Enlever branches et branchettes sur le bas du tronc

– Enlever les petites brindilles qui donnent un aspect brouillon à l’arbre

– Enlever les branches qui rentrent franchement vers l’intérieur de l’arbre. Elles sont destinées à mourir, c’est une anticipation.

Troisième étape : Les actions qui demandent de la réflexion :

– Quand 2 branches se croisent, une est à éliminer (par souci esthétique) mais laquelle ? Il s’agira de privilégier celle qui permet au mieux à l’arbre de s’évaser, de pousser du centre vers l’extérieur. Néanmoins, avant de prendre la décision, regarder également les branches voisines. Voir si la suppression de la branche choisie ne crée pas un « trou » dans la ramure, en vérifiant si une autre branche existe pour à terme prendre la place vide.

– Quand 2 branches sont très proches, voire même accolées, elles se gêneront à terme, une des 2 est à supprimer. Ici aussi, le choix se fera en fonction des branches voisines

Quatrième étape : Si vous souhaitez harmoniser la silhouette de l’arbre en réduisant les bouts de certaines branches (la partie légère et souple), vous pouvez opérer de la façon suivante :

Branches erables copie 1Branches erables copie 2

 

Dans notre prochain article, nous verrons le cas plus complexe de la taille d’un érable intégré dans un jardin japonais.

Si vous recherchez des informations générales sur l’érable du Japon, sa place dans le jardin japonais et les variétés que nous conseillons, un de nos articles y est consacré : l’érable dans le jardin japonais.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous laisser un message.Contact

 

 

 

A propos 4a4m4c4

Paysagiste ENSP, spécialiste des jardins japonais
Cet article, publié dans Art et techniques du jardin japonais, Taille à la japonaise, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s