Les clôtures traditionnelles japonaises (2)

Un mot de vocabulaire : « Gaki » signifie clôture, « ji » signifie que la barrière est originaire d’un temple bouddhiste. Pa exemple, « Ryoanji gaki » peut se traduire comme « la clôture du temple Ryoan-ji ».

Dans la mesure du possible, j’ai inclus le nom de la clôture en japonais. Un copier/coller permet de faire une recherche de photos supplémentaires dans un moteur de recherche.

En cliquant sur ce lien, vous pouvez parcourir une galerie de barrières japonaises réalisées par ma société.

Si vous avez besoin de plans de clôtures pour un usage personnel, n’hésitez pas à me contacter.

Il existe de nombreux styles de clôtures adaptés à des cas de figures variés. la présentation n’est donc pas exhaustive, sachant que les variantes et mélanges de styles multiplient les possibilités de création. Mon parti-pris a été de classer en commençant par les clôtures transparentes pour poursuivre par les opaques.

Yotsume gaki 四つ目垣

Une barrière simple et répandue, se prêtant à de multiples variation, pouvant être disposée sur n’importe quelle forme de tracés.


Kinkakuji gaki 金閣寺垣

Une clôture basse, élégante pour des tracés rectilignes. A noter les noeuds supérieurs.


Ryoanji gaki

Une autre clôture basse, plus élaborée que la précédente.


Koetsu gaki 光悦寺垣

Une belle clôture à forte personnalité, constituant un point d’intérêt par elle-même.


Nanako gaki

Simple, légère, délicieuse !


Yarai gaki

Ce n’est pas ma préférée, mais elle peut trouver sa place. Assez agressive …


Teppo gaki 鉄砲垣

Une barrière très intéressante :à la fois opaque (vue de face) et transparente (vue par les côtés)


Kenninji gaki 建仁寺垣

Une barrière qui apporte des lignes horizontales.


Takeho gaki 竹枝穂垣

Des barrières réalisées avec des branchettes de bambou de couleur claire ou foncée comme ici, un style bien particulier.


Ginkakuji gaki

Une clôture qui trouve sa place au-dessus d’un muret.


Katsura gaki 横建仁寺垣

Une clôture équilibrée à forte présence de lignes verticales.


Misu gaki 御簾垣

Une clôture fine (les bambous horizontaux sont fins) qui apporte des lignes verticales.


Tokusa gaki 青竹木賊垣

Une clôture intéressante par sa neutralité ou par ses « broderies » de ficelle noire.

Otsu Gaki

Une clôture qui présente un relief, que l’on peut accentuer plus ou moins.

Nanzenji gaki

Une clôture à forte présence, à utiliser dans des cas bien précis …

Pour plus d’informations :

Les clôtures japonaises traditionnelles (1)

Les clôtures japonaises traditionnelles (3)

Les clôtures japonaises réalisées par « Jardins du Japon et … d’ailleurs »









À propos de 4a4m4c4

Paysagiste ENSP, spécialiste des jardins japonais
Ce contenu a été publié dans Art et techniques du jardin japonais, Beauté de l'artisanat, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Les clôtures traditionnelles japonaises (2)

  1. Merveilleuses réalisations que j’aimerais intégrer dans les jardins que je réalise en Provence

  2. hudin dit :

    De tres belles photos qui permettent de se projeter plus concretement dans notre projet
    merci de vos conseils

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s